IMG_9280





IMG_9273Après tous mes efforts j'ai un enfant monomaniaque, qui a une grande préférence pour les haricots. Il n'est pas insensible aux jolies couleurs et formes, donc je peux varier les plaisirs. Au marché bio, Mr. Coussot avait des borlotti, une variété italienne, beaux comme des oeufs de coucou. Malheureusement, une fois encore, il ne gardent pas cette belle couleur après cuisson.



J'ai une super recette du Piémont, notée par l'immense Elizabeth David.
C'est le genre de recette pour les premiers jours frais. On reçoit la famille (nombreuse) sans façon. À la base, les Italiens mettaient le plat en terre cuite dans le four pour toute la nuit, pour avoir quelque chose sous la dent toute de suite au retour de la messe de dimanche. Bon,  nous aussi, on y va:
2 kilo de borlotti écossés frais
1 bouquet de persil plat
6 gousses d'ail
1 céleri branche
1 càc de poivre, cannelle, clou de girofle et noix de muscade chaque
600 g de ventrèche ou lard bio, en tranches. Poser les tranches au fond d'un plat en terre cuite ou en fonte. Hacher grossièrement le persil, l'ail et le céleri, poser sur le lard, ajouter les épices, et les haricots. Couvrir d'eau. Mettre le couvercle et cuire dans un four très doux, très longtemps.
 IMG_9292