IMG_0538
IMG_0539
IMG_0544
IMG_0550

IMG_0558

Monomaniaque ou pas, Mr. est toujours intéressé par des nouveautés sur les étals. "Des physalis?" on demande. "Des prunes de terre" nous annonce la dame du marché bio.  Curieux comme on est, on teste. C'est bon. Mais à 15 euros le kilo, c'est cher. J'en prends un tout petit peu, histoire de...
Un petit tour sur internet une heure plus tard m'apprend que ce sont bel et bien des physalis, qu'il en existe une centaine de variétés, et que, on les a payés chers, parce que c'est une plante facile à cultiver, voire envahissante. Elle procure une belle dose de fer et de vitamine C tout de même.
J'avais oublié mais j'ai un pot ou trois de confiture de l'amour en cage (c'est comme ça que moi, je connais ce fruit) dans mon placard, faits il y a un moment chez mes parents, dans le Lot. Il y en avait plein là aussi, beaucoup plus gros et plus orangés. Si vous avez un jardin avec ces lanternes japonaises ou chinoises (tant de noms pour ce petit fruit, et je donne même pas tous) je vous transmet la recette: Attention, le fruit est comestible que mûr, sinon il est toxique. Demandez les anciens, si vous avez une doute.
Cuire 1 kilo de physalis décortiqués avec 600 g de sucre de canne, le jus et les zestes d'un citron bio, durant une vingtaine de minutes. Écumer si nécessaire. Répartir les fruits dans des pots. Continuer à cuire le sirop jusqu'à épaississement. Verser sur les fruits. Fermer les pots et retourner-les pour que l'air puisse s'échapper. Pas mal sur une tartine, ou en accompagnement d'un rôti de porc.